Macron discute de la réglementation européenne, du web3, des start-up françaises et de l’innovation : rapport


Le site français de cryptographie The Big Whale a publié vendredi une interview du président Emmanuel Macron, à deux jours seulement de la conclusion du second tour des élections françaises qui l’oppose à sa rivale Marine Le Pen.

L’interview a été publiée en français avec une traduction en anglais.

Macron a décrit aux intervieweurs un avenir réglementaire prometteur dans lequel un secteur financier européen unifié adopterait une approche pragmatique qui inspirerait la confiance tout en encourageant l’innovation. « La France sera très attentive à ce que le texte n’empêche pas l’innovation et reste le plus neutre possible sur le plan technologique. Ce qui se passe devrait aussi nous amener à avancer beaucoup plus vite sur le sujet de l’euro numérique.

Il s’est également dit préoccupé par le fait que les Européens ne soient pas laissés pour compte dans le développement du web3 et du métaverse. « Mon souhait est que l’Europe soit un acteur central contrairement à ce qui s’est passé jusqu’à présent. Je veux notamment m’assurer que les acteurs européens maîtrisent les briques technologiques liées au web3 et au métaverse pour ne pas dépendre des géants américains ou chinois. Il a ajouté que les institutions culturelles européennes devraient développer une politique NFT.

Macron a déclaré que s’il accueille favorablement les investissements étrangers tant que le siège des entreprises technologiques et des start-ups reste en France, « un écosystème puissant signifie également une puissante industrie européenne du capital-risque ».

La France doit aller plus loin pour développer son secteur technologique, a déclaré le président. « C’est pourquoi je me suis fixé l’objectif d’ici 2030 de faire émerger 100 licornes françaises et 10 géants européens. » Il a ajouté que « l’innovation, l’audace et le génie français ont fait notre grandeur et notre succès ».

The Block a annoncé plus tôt ce mois-ci lors du sommet de la semaine de la blockchain de Paris que le PDG de Binance, Changpeng Zhao, avait annoncé un investissement de 100 millions d’euros (108 millions de dollars) en France et un partenariat avec l’incubateur de startups basé à Paris Station F.

Histoires tendance



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.