Grosses vagues en route pour le Margaret River Pro


La journée d’ouverture de la compétition est peut-être plutôt endormie, mais de grosses et lourdes vagues sont en route vers le Margaret River Pro plus tard cette semaine.

La caravane de la World Surf League est enfin arrivée en Australie-Occidentale après une incroyable course de surf à Bells Beach à Pâques. Les conditions sont propres avec des vents du large et des vagues lentes de 3 à 4 pieds qui frappent Margaret River au début de la manche d’ouverture des femmes. La houle atteindra peut-être 4 à 6 pieds de surf au fil de la journée, mais le vent de terre se renforcera cet après-midi, détériorant les conditions et mettant probablement un terme à la compétition pour la journée.

L’océan Indien s’éveille et s’agite. Une série de systèmes frontaux se dirigeant vers le sud-ouest de WA cette semaine apportera de fortes et grandes vagues au cours des prochains jours. La houle du bâtiment devrait atteindre 2 à 3 mètres, pour atteindre 3 à 4 mètres plus tard dans la semaine. Cependant, à partir de cet après-midi, des vents d’est modérés à frais défavorables se déclencheront alors qu’un front traversera la région, introduisant des averses et des vents vifs pour clôturer la journée ANZAC et ce long week-end. Ces vents resteront modérés d’est à sud-est mardi, et tendront plus au sud mercredi et jeudi, gâchant les conditions de surf pendant une grande partie de la semaine.

Grosses vagues en route pour le Margaret River Pro, allocouvreur.com

Sortie du modèle Wave Watch III montrant la grande houle coupant le sud de WA le vendredi 29e.

Tous les regards sont tournés vers vendredi, qui devrait voir les vents commencer à faiblir, avec cette houle solide et lourde persistante. La houle de sud-ouest devrait être à son apogée à près de 4 mètres, avec une formation de crête anticyclonique sur le sud de WA apportant des vents légers. La zone de compétition devrait voir du surf à plus de 3-4 mètres, avec des conditions, espérons-le, réalisables pour une journée de compétition extrême. La houle s’atténuera samedi, mais les conditions devraient être encore plus claires à mesure que les vents faibliront et tendront peut-être vers le large.

Avec un surf difficile et impressionnant attendu vendredi, et dans une moindre mesure samedi, la WSL tentera probablement de traverser autant de premières manches aujourd’hui dans des conditions viables, afin de terminer en force le week-end prochain avec une fenêtre de grand surf attendue .



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.